• fautquonenparle

Voyage cet été: les eurodéputés et les états trouvent un accord pour le 1er juillet avec le QR Code


On y voit enfin plus clair pour les voyages au sein de l'Union européenne cet été malgré la pandémie de Covid-19 : les eurodéputés et les Etats membres sont parvenus jeudi 20 mai à un accord sur le pass sanitaire européen, qui devrait entrer en vigueur à partir du 1er juillet.

Très attendu par les pays les plus dépendants du tourisme, et initialement suggéré par la Grèce, ce certificat est destiné à fournir un cadre harmonisé pour faciliter les déplacements dans l'Union cet été.


Après des négociations qui ont traîné en longueur, les Vingt-sept et le Parlement européen ont trouvé un compromis sur la mise en œuvre du précieux sésame. Egalement appelé « certificat vert », il doit faciliter la reprise du tourisme au sein de l'Union européenne cet été.


Ce document contiendra un code QR indiquant que son titulaire a été vacciné, qu'il a passé un test PCR ou antigénique rapide négatif ou qu'il est immunisé après avoir été infecté par le Covid-19. Il pourra être disponible sur smartphone mais aussi en version papier.

Au cours des négociations, le Conseil et le Parlement européen se sont notamment opposés sur le coût du dépistage. Alors que les eurodéputés réclamaient la gratuité des tests PCR dans l'ensemble des pays membres, certains Etats s'y sont montrés réticents en raison du coût que cette mesure représente pour leurs finances publiques. Afin de trouver un compromis, le texte précise que les tests de dépistage doivent être « abordables et accessibles ».


"Nous avons abouti sur ce nouvel instrument en un temps record pour sauvegarder la libre circulation pour tous les citoyens", s'est félicité le commissaire européen Didier Reynders, en charge du dossier. La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a souligné que ce "Certificat numérique européen Covid" serait "un élément clé sur la voie d'une reprise des voyages de façon sûre et aisée à travers l'UE".


Primordial pour la reprise du tourisme à l'approche de l'été, le certificat sanitaire européen doit garantir que son détenteur ne risque pas de propager l'épidémie.

Pour pouvoir voyager entre les pays membres, celui-ci devra soit être vacciné contre le Covid, soit avoir passé un test PCR négatif moins de 72 heures auparavant, soit bénéficier d'une immunité à la suite d'une infection récente par le virus.

#europe #passsanitaire #voyage #ue #france #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep