Le vote du premier tour a eu lieu ce dimanche 10 avril. A 20h les Français ont découvert les visages de l’affiche du second tour qui aura lieu le 24 avril prochain.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

CREDIT :  Photo France 2 / Faut qu’on en parle !

Les Français ont donc tranché : ils veulent rejouer le match d’il y a cinq ans. L’affiche sera donc Emmanuel Macron face à Marine le Pen. Comme un air de déjà vu en 2017.

Un différence de taille toutefois, un premier sondage donne Emmanuel Macron gagnant à 54% face à Marine le Pen à 46%.
En 2017, Emmanuel Macron avait terminé à 66,10% face à Marine à 33,9%.

La partie est donc loin d’être gagné pour le Président sortant.
Extrait de son discours de la soirée qu’il a prononcé à son QG :

Il commence par remercier les autre candidats :
« Je remercie Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon, Valérie Pécresse et Fabien Roussel qui m’ont, dès ce soir, apporté leur soutien. J’invite nos concitoyens, quel qu’ait été leur vote au premier tour, et quelle que soit leur sensibilité, à nous rejoindre. Certains le feront pour faire barrage à l’extrême droite, et je suis pleinement conscient que ça ne vaudra pas soutien à mon projet, et je le respecte. Je sais que c’est le choix fait par Jean-Luc Mélenchon. Je veux ici saluer leur clarté. »

« Je veux une France qui porte des progrès pour chacun, pour nos aînés, pour nos enfants, pour nos aînés, pour nos familles, pour les femmes seules, pour les précaires, pas une France de la régression pour tous, ce n’est pas nous. »

« Je souhaite tendre la main à tous ceux qui veulent travailler pour la France, à inventer quelque chose de nouveau, afin de bâtir avec eux une action commune pour bâtir notre nation dans les années qui viennent. C’est notre devoir. »

« J’invite nos concitoyens, quelle que soit leur sensibilité et quel qu’ait été leur choix au premier tour, à nous rejoindre », a déclaré le président sortant.

Quant à Marine le Pen elle s’exprimé avant le Président candidat un peu plus tôt dans la soirée.

«Le peuple français me fait l’honneur d’être qualifiée au second tour. J’exprime aux électeurs ma plus sincère gratitude. Je vois l’espoir que se lève les forces de redressement du pays. Tout ceux qui aujourd’hui n’ont pas voté pour Emmanuel Macron sont appelés à rejoindre notre rassemblement», a clamé Marine Le Pen après l’annonce de sa présence au second tour.

«De votre vote dépend de la place que l’on veut donner à l’argent dans notre société (…) ou de la possibilité d’accéder à la retraite en bonne santé», déclare-t-elle. «J’assurerai l’indépendance nationale, je contrôlerai l’immigration et rétablirai la sécurité pour tous.»

«C’est avec sérieux que j’entends sans attendre recoudre les multiples fractures, sociales, territoriales, institutionnelles. Je remettrai la France en ordre en cinq ans. Au-delà de ce redressement nécessaire, mon projet porte une ambition démocratique, avec le Référendum populaire, une ambition économique et écologique», martèle-t-elle sous les cris de ses militants, qui clament «On va gagner». «Une ambition sociale avec un système de santé accessible à tous et partout, un logement décent (…)», dit-elle. «Une ambition régalienne enfin, avec un État protecteur et juste garantissant les libertés de tous. Mon ambition est d’unir les Français, et de faire de la France un pays qui renoue avec la grandeur.»

«J’appelle les Français de toutes origines de rejoindre ce rassemblement populaire afin d’obtenir une grande alternance dont la France a besoin», a-t-elle dit pour conclure.

Jean-Luc Mélenchon a martelé à 4 reprises : «Vous ne devez pas donner une seule voix à Marine Le Pen»