Il ne peut « pas y avoir d’entrave au fait de participer aux élections » insiste Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement.

CREDIT : Pixabay

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a affirmé ce mercredi que les électeurs positifs au Covid-19 « pourront aller voter » à l’élection présidentielle. Il a rappelé que voter était un droit constitutionnel. Gabriel Attal a insisté sur le fait qu’il ne pouvait « pas y avoir d’entrave au fait de participer aux élections » et que « rien ne saurait interdire à une personne d’aller voter ». Il s’est voulu rassurant pour les électeurs, alors que les chiffres de contaminations repartent à la hausse. « Nous leur recommandons de porter un masque pour cela, c’est un appel à la responsabilité individuelle », a-t-il insisté.

Les personnes âgées, fragiles, cas contact ou positives au Covid-19 sont « fortement » encouragées à porter le masque. Des masques chirurgicaux seront d’ailleurs mis à disposition des électeurs et organisateurs, et des autotests seront aussi disponibles pour les personnes participant à l’organisation ou au déroulement du scrutin.

D’autre part, un point de lavage des mains ou du gel hydro-alcoolique sera mis à disposition à deux endroits distincts pour éviter le croisement de personnes.

Tout le matériel mis à disposition des électeurs sera nettoyé et désinfecté régulièrement durant les scrutins.

Les bureaux de vote devront être aéré pendant dix minutes toutes les heures ou selon les recommandations d’un capteur de CO2 pour les établissements équipés de tels appareils.