Les négociations ont pris fin entre le preneur d’otages et les forces de l’ordre puisque l’homme s’est rendu mardi matin et a été interpellé par les hommes de la BRI, dans le calme.

CREDIT : Pixabay

Les négociations n’avaient d’ailleurs jamais cessé dans la nuit de lundi à mardi.

La seconde otage a été libérée saine et sauve, et il n’y a pas eu de blessé dans l’opération. Le parquet de Paris devrait s’exprimer ce mardi.

L’auteur, un homme de 56 ans connu pour des antécédents psychiatriques, s’était introduit vers 15h20 dans un bazar de la rue d’Aligre, près du quartier de Bastille, où il avait pris en otage deux femmes.

Le très couru marché d’Aligre reste au moins partiellement accessible et quelques commerçants s’y installaient mardi matin.

Vu le profil psychiatrique de cet homme, la piste terroriste avait rapidement été écartée lundi par une source policière.

L’homme est notamment connu des services de police pour avoir harcelé une médecin du quartier à son cabinet médical, selon une seconde source policière.

Une enquête a été ouverte pour « séquestration » et confiée au commissariat du XIIe arrondissement.