« Le forcené vient de libérer une des otages, qui est indemne. Les négociations sont toujours en cours » avec la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), a tweeté la Préfecture de Police.

CREDIT : Pixabay

Rue d’Aligre à #Paris12 | Le forcené vient de libérer une des otages, qui est indemne. Les négociations sont toujours en cours par la BRI. pic.twitter.com/VH8IOPCtkR

— Préfecture de Police (@prefpolice) December 20, 2021

La piste terroriste a rapidement été écartée, selon une source policière. Une enquête a été ouverte notamment du chef de « séquestration » et a été confiée au commissariat du XIIe arrondissement, a confirmé le parquet de Paris.

Le forcené aurait proposé de libérer la jeune fille au cours des négociations, mais cette dernière aurait refusé de quitter sa mère selon une source policière. Elles auraient réussi à joindre des proches qui ont averti les secours. Le preneur d’otages a 56 ans, et vit dans un foyer du XIe arrondissement près du boulevard Voltaire. La Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la préfecture de police a été dépêchée sur place en urgence.

Les différents accès à la rue d’Aligre étaient également bloqués par des policiers et le périmètre était également sécurisé par des militaires de la force Sentinelle déployés dans le cadre du plan Vigipirate.