Prix du baril : où en est-on ?

Accueil » Prix du baril : où en est-on ?

Le prix du Brent était de 98 dollars. Il repasse sous les 100 dollars pour la première fois depuis le début de la guerre en Ukraine.

CREDIT : Faut qu’on en parle !

Le prix du baril de Brent, référence de l’or noir en Europe, bondissait jeudi d’environ 5%, poussé par la guerre en Ukraine, le Kremlin ayant rejeté la décision de la Cour internationale de justice lui ordonnant de suspendre son offensive.

Mais le prix du baril de pétrole Brent semble repartie légèrement à la hausse en cette fin de semaine. Après une stabilisation, le baril est mesuré à 109 dollars ce vendredi 18 mars. Ces derniers subissent de plein fouet les augmentations successives à la pompe depuis le début de la guerre en Ukraine le 24 février 2022.

Même si depuis le début de la semaine, on observe un petit répit avec une relative stagnation des cours. Ceux-ci ont repassé la barre sous les 100 dollars en début de semaine avant d’augmenter à nouveau. Ce n’est pas pour déplaire aux ménages français qui observent un certain lissage des prix depuis plusieurs jours à la pompe, loin de la flambée de la semaine dernière (2,25 euros en moyenne pour un litre de gazole). Le Premier ministre Jean Castex a annoncé deux aides sur le carburant, mercredi 16 mars, lors de la conférence de presse de présentation du plan de résilience. D’abord, une remise de 15 centimes sur le carburant pour l’ensemble des Français à partir du 1er avril et pour 4 mois. Ensuite, une aide plus importante de 35 centimes par litre de carburant de pêche pour les pêcheurs durement touchés par l’explosion des prix. Une aide valable du 17 avril au 31 juillet pour leur permettre de reprendre la mer.

2022-03-18T09:16:37+01:00

Partagez-moi sur votre réseaux social préféré !

Aller en haut