Le pronom neutre “iel” a fait son entrée dans Le Petit Robert et c’est loin de plaire à tout le monde. Même le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a dénoncé cette initiative du dictionnaire.

CREDIT  : Florian Schuh

Parmi les nouveaux mots faisant leur entrée cette année dans le dictionnaire Le Petit Robert, le pronom neutre apparaît, ‘iel’.

“Iel”, néo-pronom neutre, est une contraction de “il” et “elle” (il peut s’écrire ‘iels’, ‘ielle’ ou ‘ielles’). C’est un “pronom personnel sujet de la troisième personne du singulier et du pluriel, employé pour évoquer une personne quel que soit son genre. L’usage du pronom iel dans la communication inclusive (sic).”, explique Le Petit Robert.

Une démarche qui n’est pas du goût du ministre de l’Éducation nationale. “Ce n’est pas l’avenir de la langue française”, a écrit sur son compte Twitter Jean-Michel Blanquer.

Côté Larousse, on est sur une autre ligne : «Tout cela relève d’une démarche militante. ”Iel” ne vient pas d’un manque. On touche à un pronom, au système de la langue. Or, les pronoms n’ont pas changé depuis le IVe siècle», oppose Bernard Cerquiglini, lexicographe au Larousse.