Près de la moitié des départements ont décidé de relever la vitesse de 80 à 90 km/h sur une partie de leur réseau routier. A combien rouler et où ? On vous dit tout.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Carte de la France avec les limitations de vitesse sur les départementales — CREDIT : Sécurité routière

Selon la Ligue de défense des conducteurs, opposée aux 80 km/h, 45 départements ont, ou sont sur le point de faire machine arrière, renonçant à appliquer la mesure sur certaines routes. Ce qui représente près de 14% du réseau des départementales (52.000 kilomètres).

Les 38 autres sont revenus aux 90 km/h sur une partie de leur réseau routier seulement. Vous pouvez consulter le détail sur la carte qui illustre cet article.

L’abaissement de la vitesse à 80km/h semble avoir rempli son but premier. La mortalité sur les réseaux hors agglomération des départements restés à 80km/h est inférieure de 16,3 % à celle de 90km/h.

A la faveur des canicules qui se succèdent, un autre argument pour les 80km/h fait son apparition : celui de la baisse des émissions et en conséquence du pouvoir d’achat.