Vers 15h30 ce mercredi, les secouristes ont localisé un troisième corps sous les décombres de l’immeuble effondré sur le port de Sanary.

CREDIT  : Faut qu’on en parle !

La dernière personne portée disparue sous les décombres de l’immeuble effondré mardi 7 décembre à Sanary-sur-Mer (Var) a été extraite décédée ce mercredi après-midi par les pompiers, a annoncé la préfecture du Var. Il s’agit d’un homme, vraisemblablement le fils de la nonagénaire dont le corps avait lui été retrouvé dans la nuit de mardi à mercredi.

Une quarantaine de sapeurs pompiers sont encore actuellement sur place pour sécuriser le site. Les opérations de secours sont désormais terminées.

Le bâtiment contigu, qui abrite le restaurant Le Galion au rez-de-chaussée, a été fragilisé par l’explosion et présente un risque d’écroulement, selon des experts sur place. Il a donc été décidé l’évacuation de nombreux logements autour de la zone. Une dizaine d’immeubles, à cheval sur la rue Jean-Jaurès et la rue Gabriel Péri, sont concernés.

La première victime, Thibault Monteiro, 31 ans, a perdu la vie. Il travaillait au Galion, une crêperie, affaire familiale depuis plus de 30 ans, accolée au pied du bâtiment qui s’est effondré. Avec sa compagne et son bébé né en février, il demeurait en réalité à Six-Fours: la famille se serait installée provisoirement dans cet appartement du 3e étage parce qu’elle avait été victime d’un cambriolage dans sa résidence principale, quelques jours plus tôt.

Dans l’immeuble qui s’est effondré, vivaient Daniel Gamerre, 58 ans, et sa mère, âgée de 92 ans. Son lit médicalisé se trouvait au rez-de-chaussée.« Ce sont des figures de Sanary, ils ont toujours vécu là. La famille était propriétaire de l’immeuble, évoque avec chagrin et affection Michèle Schwibitzer à Var Matin. À cause d’un accident avec une arme de chasse, loisir qu’il aimait, Daniel Gamerre avait perdu une jambe, il y a 20 ans. « Il était très bon sportif, se souvient Jean-Paul Mazella, pêcheur à Sanary, interrogé par Var Matin. Il jouait aux joutes provençales et au Basket Sanary Olympique. Il était un des meilleurs joueurs de basket du Var, à l’époque. »