“Les pays qui confinent les non-vaccinés sont ceux qui n’ont pas mis en place le passe. Cette mesure n’est donc pas nécessaire en France”, a déclaré le président de la République.

CREDIT  : 123rf

Dans un entretien à nos confrères de La Voix du Nord , le président de la République a écarté l’hypothèse d’un confinement réservé aux non-vaccinés. Ce jeudi, 20 366 nouveaux cas supplémentaires ont été enregistrés en France.

« Les chiffres confirment qu’on est dans la 5e vague », a affirmé Olivier Véran. Ce jeudi, Santé publique France a fait état de 20 366 nouveaux cas détectés en France en 24 heures. C’est un chiffre de nouveau en nette hausse par rapport à la semaine précédente (12 603 le 11 novembre, mais l’effet du jour férié s’était fait sentir le 12 novembre).

L’Allemagne a appliqué de nouvelles restrictions pour les non-vaccinés. Angela Merkel et les chefs de région ont annoncé généraliser l’exclusion des non-vaccinés de certains lieux publics, afin de combattre la flambée des infections de Covid-19.

Emmanuel Macron a dit qu’il attendait toujours les conseils des autorités sanitaires pour savoir si l’administration d’une troisième dose devait être étendue à toutes les personnes éligibles pour le vaccin.
Un rappel est actuellement disponible pour les plus de 65 ans et les personnes fragiles et sera nécessaire pour obtenir un pass sanitaire valide pour ce groupe d’âge à partir de décembre.
“S’il s’avère qu’une troisième dose est efficace et nécessaire pour les autres publics, évidemment, on l’intégrera dans la logique du pass”, a dit au journal Emmanuel Macron.