Depuis ce lundi et jusqu’au 23 janvier, la SNCF réduit le nombre de trains TER et Intercités circulant sur le réseau en raison d’une fréquentation en baisse en raison de la crise sanitaire.

CREDIT : Faut qu’on en parle !

Dans un communiqué de presse publié le week-end du 8 janvier 2022, la SNCF annonce la mauvaise nouvelle : « une baisse constatée des réservations de 30% depuis le début de l’année », baisse sans surprise majoritaire en semaine. En cause : les nouvelles contaminations, mais aussi le télétravail, redevenu obligatoire à hauteur de trois jours par semaine minimum pour les salariés qui y sont éligibles.

Une telle baisse des réservations est un problème pour la SNCF : faire rouler les trains n’est rentable que si le taux de remplissage dépasse un certain niveau. Résultat : « le plan de transport TGV sera adapté à compter de la semaine prochaine », explique la SNCF dans le communiqué. C’est-à-dire à partir de lundi 10 janvier 2022.

La SNCF va supprimer 10 % de ses TGV et 20 % des Intercités à partir de lundi. Cette moyenne de 9 TGV sur 10 et 8 Intercités sur 10 maintenus cache des disparités. Les trains de nuit seront tous assurés, tandis que « l’adaptation de l’offre sera plus forte » pour les TGV internationaux, insiste la compagnie ferroviaire, contactée ce samedi. La semaine prochaine, les plus touchés seront ainsi les Eurostar, qui traverseront la Manche pour relier la Grande-Bretagne avec « moins de 10 % de l’offre prévue ». Les voyageurs à destination de Londres doivent donc d’ores et déjà prendre leur disposition.

« Il n’y a pas de régions plus touchées que d’autres, souligne la société de chemin de fer. Nous adaptons le plan de transport en fonction de nombreux facteurs. Un train peu rempli à l’aller pourra par exemple être maintenu s’il effectue ensuite un retour stratégique. » « Ce n’est pas exceptionnel. Depuis le début de la crise, on s’adapte à chaque étape de cette pandémie », poursuit la SNCF.

La SNCF précise que les trains de nuit seront assurés. Les usagers ayant réservé un billet doivent être prévenus par SMS par la compagnie ferroviaire si leur train est annulé. Ils pourront se faire rembourser ou reporter leur billet sur un autre train. Vous pouvez également rechercher votre train grâce à son numéro sur le moteur de recherche de la SNCF, qui vous informera ainsi en temps réel des conditions de trafic qui entourent votre réservation.

Pour se faire rembourser en cas d’annulation, la procédure est la suivante. Si vous avez acheté un e billet ou que vous n’avez pas encore retiré votre billet, après votre demande, le remboursement est automatique. Le crédit sera versé directement sur le compte associé à la carte bancaire utilisée lors du paiement en ligne, indique le site de la SNCF. Si vous avez déjà retiré votre billet, en gare, en boutique ou sur une borne Libre-service, il vous faudra annuler le billet en ligne avant le départ.