Le port du masque sera obligatoire dans les files d’attente des remontées mécaniques des stations de ski et le pass sanitaire le deviendra aussi si le taux d’incidence national dépasse les 200 cas pour 100 000 habitants, a annoncé samedi 6 novembre Jean Castex lors d’un déplacement en Haute-Savoie.

CREDIT :  AFP

Les skieurs ont été privés de leur activité l’an dernier. Cette année, ils pourront retrouver les joies du ski avec la réouverture des remontées mécaniques, moyennant le port du masque dans les files d’attente et télécabines, la présentation du pass restant conditionnée à une dégradation sanitaire. Une bonne nouvelle aussi pour le tourisme de montagne d’hiver qui avait connu une saison noire l’année dernière.

Alors que la nouvelle saison de ski démarre progressivement, le gouvernement a donc retenu l’option d’un protocole renforcé de port du masque dans les télécabines et en extérieur dans les files d’attente et lieux de brassage. Une distanciation sera également imposée dans les files d’attente des remontées, “avec des contrôles aléatoires”. Une fois installé sur le télésiège, on pourra enlever le masque à l’air libre.

Avec la réouverture des remontées mécaniques, les professionnels du tourisme renouent avec l’optimisme.

“Par rapport à l’année dernière, il y a une grande différence: nous avons le vaccin. A Noël dernier, il n’y avait guère que Mauricette qui était vaccinée”, a rappelé vendredi sur France 2 le secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, en référence à la première vaccinée en France.

La saison 2021 s’annonce en revanche prometteuse, selon Jean-Baptiste Lemoyne, qui, citant le patron des écoles de ski, a assuré qu’on avait “retrouvé le niveau de 2019 dans les réservations”.

Le gouvernement a donc retenu l’option d’un protocole renforcé de port du masque dans les télécabines, ces structures étant fermées, et en extérieur dans les files d’attente et lieux de brassage. Une distanciation sera également imposée dans les files d’attente des remontées, “avec des contrôles aléatoires”. Une fois installés sur le télésiège ou le téléski, à l’air libre, les skieurs pourront tomber le masque.