Le compteur final affiche précisément 73 622 019 euros, en nette hausse par rapport au total de 58,3 millions d’euros levés pendant la durée du Téléthon en 2020.

CREDIT  : JEAN-YVES SEGUY

Lancé vendredi 3 décembre, le Téléthon, ce grand événement populaire et médiatique de collecte de dons pour la recherche sur les maladies rares, a pu, cette année, réinvestir villes et villages de France. Et cela fait une différence sur le montant des promesses de dons.

Parrainée cette année par le rappeur Soprano, la 35e édition du Téléthon a mis en lumière les bénévoles, les chercheurs et les familles mobilisés pour ce marathon caritatif. Soprano que nous avons pu voir à Marseille lors du direct sur France 2, samedi 4 décembre.

Le montant des promesses de dons de cette année est proche de celui de l’édition de 2019, avant que le pays ne connaisse épidémie de Covid-19 et confinement. Le compteur s’était établi à 74,6 millions d’euros promis, pour 87 millions récoltés.

A ce jour, 17 médicaments de thérapie génique sont homologués dont 5 ont été directement soutenus par l’AFM-Téléthon, et 11 autres ont bénéficié de la thérapie génique développée pour les immunodéficiences génétiques sévères. Ces recherches ont notamment été menées par le Généthon, le laboratoire de pointe du Téléthon qui a fêté ses 30 ans l’an dernier. « Toutes les victoires que vous avez vues durant ce week-end, ce n’est pas un miracle, ce n’est pas de la magie », a commenté la présidente de l’organisation AFM-Téléthon, Laurence Tiennot-Herment. « C’est le fruit de 35 ans de combat, d’une vision et d’une stratégie de notre association de malades et de parents. »

Cette 35e édition a donc permis de récolter 73 622 019 euros de promesses de dons, bien davantage qu’en 2020.