Il y a moins de personnes « non blanches » à la télévision en 2021, selon un rapport de l’Arcom, l’instance qui a remplacé le CSA

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Image d’illustration – CREDIT : Pixabay

Marquée notamment par un recul de la proportion de personnes perçues comme « non blanches », peu visibles dans les programmes et chaînes d’information, la représentation de la diversité à la télévision s’est dégradée en 2021. Le régulateur de l’audiovisuel et du numérique vient de remettre son nouveau rapport concernant 2021, réalisé à partir du visionnage de 19 chaînes de la TNT.

Résultat, les personnes vues comme « non blanches » ne représentent que 14% des dizaines de milliers d’individus apparus dans les programmes visionnés, un chiffre en baisse de 2 points par rapport à 2020. En cause, notamment, la « faible proportion » de ces personnes « dans l’information » et sur les chaînes d’info en continu, où leur part s’arrête à 10%, contre 15% pour les chaînes généralistes historiques (TF1, France 2, M6…) et 16% pour les chaînes thématiques de la TNT (C8, TMC, W9, etc.). 

Pour ce qui est de la représentation des femmes, leur présence à la télévision est stable (39%) et leur proportion est plus importante sur les chaînes historiques (44%). La représentation du handicap, quant à elle, reste « marginale » d’après le régulateur. En effet, seulement 0,8% du total des individus en 2021 est en situation de handicap.