À partir du vendredi 15 octobre, les tests de dépistage du Covid-19 vont devenir payants. Mais seulement pour les personnes non vaccinées et sans ordonnance.

test covid

CREDIT : GUILLAUME SALIGOT/OUEST-FRANCE

Les prix des tests de dépistage Covid payants dès ce vendredi 15 octobre sont désormais connu. Il sera fixé à 44 euros (43,89 exactement) pour les PCR et 22 euros pour les antigéniques en laboratoires.

Les tests antigéniques,  réalisé en pharmacie, il faudra débourser 25 euros, voire 30 euros le week-end.

Quant aux autotests, ils ne seront également plus gratuits vendredi prochain et seront vendus 5,20 euros.

Il s’agit en fait des tarifs appliqués depuis le 7 juillet pour les touristes étrangers qui se font dépister sur le sol français, comme l’avait indiqué le site Service-Public.fr.

Les tests resteront gratuits pour les mineurs, les jeunes majeurs encore au lycée, les majeurs vaccinés et les non-vaccinés disposant d’une ordonnance.  L’ordonnance devra dater de moins de 48 heures, les prescriptions par mail après une téléconsultation seront acceptées.

Annoncée pour pousser à la vaccination (un peu moins de 15% des adultes ne sont pas encore vaccinés), cette décision qui pourrait avoir comme effet de diminuer assez nettement le nombre de dépistages réalisés chaque semaine répond aussi à des considérations économiques.

Jusqu’ici la France était l’un des rares pays du monde à ne pas exiger de symptômes ou d’être cas contact pour rembourser intégralement les tests PCR. Une politique qui a un coût: 6,2 milliards d’euros cette année.