Un autoportrait de Vincent Van Gogh, vieux de plus d’un siècle, a été découvert au dos d’un autre tableau du peintre. Il était recouvert par des couches de colle et de carton.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

L’autoportrait de Van Gogh révélé par les rayons X – CREDIT : Graeme Yule/National Galleries of Scotland

Un autoportrait de Vincent Van Gogh vieux de plus d’un siècle a été découvert au dos d’un autre tableau du peintre néerlandais par un musée écossais.

Le 30 juillet, la Royal Scottish Academy ouvrira les portes de l’exposition « A taste for Impressionism ». Parmi les œuvres, Tête de paysanne (1885) de Van Gogh, appartenant aux collections de la National Galleries of Scotland. Le tableau a fait l’objet d’une étude par les conservateurs de l’institution nationale qui a révélé, lors de la radiographie, une œuvre au dos de la toile. Cette nouvelle image est vue par les spécialistes comme un possible autoportrait.

Sur cette œuvre, on reconnaît le visage du peintre, son oreille gauche encore présente (oreille qu’il coupera le 23 décembre 1888 à la suite d’une violente dispute avec le peintre Paul Gauguin). L’autoportrait a probablement été peint durant la période parisienne de Van Gogh. L’autoportrait se cachait sous une couche de colle et de carton. Le portrait fut probablement recouvert avant que le tableau ne soit présenté dans une exposition au début du XXe siècle. Van Gogh avait l’habitude de peindre au dos de toiles préexistantes afin d’économiser de l’argent.