Durant plusieurs jours, les gérants d’un Intermarché, à Verdun-sur-Garonne, ont exposé les photos de personnes suspectées de vols dans les rayons, pratique illégale. Les photos chocs ont depuis été enlevées.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

CREDIT :  Capture d’écran France Info

À Verdun-sur-Garonne, dans le Tarn-et-Garonne, un couple de gérants d’un Intermarché a décidé d’exposer les photos de caméras de surveillance des personnes qui ont volé dans leur magasin. Le but ? lutter contre le vol à l’étalage !

Les gérants ont opté pour une solution radicale : afficher les visages des présumés voleurs à l’entrée de l’enseigne, « pour les dissuader de revenir », justifient les responsables de la grande surface. Véritable fléau, les vols dans les rayons d’hypermarchés, en ville comme à la campagne, n’épargnent aucune enseigne. Durant plusieurs jours, cinq photos en couleur issues des captations images des caméras de surveillance ont été ainsi exhibées dans le hall d’entrée, soigneusement collées sur un chevalet à la vue de tous avec la mention : « Les voleurs du mois ».

C’est aux États-Unis qu’est apparu le phénomène « balancetonvoleur ». Des commerçants de tout bord n’ont pas hésité, il y a quelques années, à afficher les photos de ceux qu’ils prenaient pour des voleurs dans leur propre boutique. L’objectif étant de permettre au grand public d’identifier les présumés auteurs.