À peine arrivé en pharmacie, le vaccin contre la grippe saisonnière connaît déjà un franc succès.

Crédit : © MaxPPP

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, expliquait justement ce vendredi que “la grippe pourrait être forte cette année car on n’en a pas eu l’année dernière”.

Les personnes de 75 ans et plus, les personnes de six mois et plus vivant avec certaines conditions comme le diabète, une maladie du cœur ou un système immunitaire affaibli et les femmes enceintes de 13 semaines et plus sont la clientèle ciblée par cette campagne de vaccination contre l’influenza. La vaccination sera offerte gratuitement à ces personnes, de même qu’aux gens qui vivent avec ces personnes, à leurs aidants naturels, à ceux qui vivent avec un bébé de moins de six mois et aux travailleurs de la santé.

Il existe une arme pour lutter contre la grippe.
Et cette arme, c’est le vaccin, par ailleurs gratuit pour certaines catégories de personnes : “Il s’agit essentiellement des plus de 65 ans et des femmes enceintes, mais aussi des personnes atteintes de certaines pathologies : asthme, diabète, insuffisance cardiaque, sida… Tous les soignants sont aussi concernés”, résume nos confrères du journal Le Monde.

Il n’y a aucun délai à respecter entre des doses de vaccin contre la COVID-19 et contre la grippe.

Les pharmaciens ne sont pas les seuls à pouvoir administrer des doses de vaccin contre la grippe. Les généralistes sont également aptes à l’injecter. “Le fait qu’on était confiné et que pour diverses raisons, il n’y a pas eu d’épidémie et de cas de grippe l’année dernière (…) c’est l’immunité collective qui est amoindrie”, détaille Stéphane Foulon, un médecin généraliste de la Somme (Hauts-de-France). Les autorités sanitaires s’inquiètent désormais de voir le Covid-19 et la grippe cohabiter et ont pour objectif de vacciner massivement en France.

Pour la grippe, ces effets secondaires sont bénins et peuvent passer au bout de quelques jours.
Il s’agit de :

– Maux de tête.
– Douleur ou gonflement au niveau de la piqûre.
– Fièvre.
– Maladie.
– Douleurs musculaires.

De plus, une réaction allergique à un composant du vaccin peut être observée. En cas de forte fièvre, il est conseillé de joindre ou de consulter immédiatement un médecin.

En cas de réaction allergique, les symptômes suivants peuvent se manifester :

– Difficultés de respirer.
– Voix rauque, essoufflements.
– Gonflement des yeux et de la bouche.
– Urticaire.
– Teint pâle.
– Étourdissements.
– Accélération du rythme cardiaque.
– Vertiges.