« De nombreux records risquent d’être battus. » La Première ministre française, Elisabeth Borne, a lancé dimanche un appel à la vigilance alors qu’un pic de chaleur est annoncé dans l’ouest du pays pour la journée de lundi.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Feu dans un champ suite à la canicule – CREDIT : Pixabay

Météo France a classé depuis hier dimanche 17 juillet, 15 départements en « vigilance rouge canicule ». 51 départements et l’Andorre sont par ailleurs concernés par une vigilance orange.

Les départements concernés par la vigilance rouge sont les Landes, le Gers, le Lot et Garonne, la Gironde, la Dordogne, la Charente Maritime, les Charente, les Deux Sèvres, la Vendée, la Loire Atlantique, le Maine et Loire, l’Ille-et-Vilaine, le Morbihan, les Côtes d’Armor et le Finistère.

Les prévisions de Météo France se sont affinées et le service officiel de la météorologie et de la climatologie prévient déjà qu’il pourrait s’agir d’un niveau « jamais enregistré » auparavant, soit une moyenne de 29,4°C sur la journée.

Il y a énormément de records attendus demain : en Bretagne, avec peut-être jusqu’à 40°C à Brest », ce qui serait un record absolu, mais aussi dans les Landes, où « la forêt landaise sera au-dessus des 42°C et peut-être jusqu’à 44°C », a déclaré le prévisionniste Olivier Proust lors d’un point presse.

Météo France surveillera lundi une large partie de la France allant de l’Aquitaine à la Bretagne. « Avec le vent, il y aura des effets de relief, et les températures pourront être très élevées y compris au nord de la Bretagne, de l’autre côté du massif qui occupe le centre de la région », explique Olivier Proust.