YouTube supprime les compteurs de dislikes pour lutter contre le harcèlement.

CREDIT : pixabay

On s’en doutait, YouTube en avait déjà exprimé l’idée par le passé, c’est désormais officiel : les dislikes vont disparaître de YouTube.

Concrètement, seul le nombre de mentions « je n’aime pas » disparaît et il est encore possible pour le spectateur de cliquer sur le bouton représenté par un pouce vers le bas pour manifester son mécontentement. YouTube a par ailleurs précisé que ce test était effectué« en réponse aux retours des créateurs autour du bien-être et des campagnes ciblées de dislikes ».

Du côté des créateurs, l’accès au nombre exact de dislikes est encore disponible via le dashboard de statistiques intégré dans YouTube Studio.

Google n’est pas le premier à tenter de diminuer l’importance des chiffres sur les réseaux sociaux. En effet, Instagram avait déjà testé la fin du nombre de likes sous ses publications. La logique derrière ces actions ? Tenter de protéger les créateurs de contenus des tentatives de cyberharcèlement, avec par exemple des campagnes de dislikes massives lancées par des internautes malintentionnés.

Si la mise en place de ce nouveau système sera progressive, YouTube ne compte visiblement pas revenir en arrière. La filiale de Google a d’ailleurs été très claire à ce sujet. “Au cours du test, certains d’entre vous ont indiqué se baser sur le nombre de dislike d’une vidéo pour décider de la regarder ou non. Vous ne serez donc peut-être pas d’accord avec cette mesure, mais nous estimons qu’elle est nécessaire pour améliorer notre plateforme.”