Le Président de la République réélu entame son nouveau mandat avec un niveau de défiance plus faible que jamais.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Emmanuel Macron, président réélu – CREDIT : Capture d’écran TF1

Dans le détail, 27% considèrent qu’il s’agit d’une assez mauvaise chose et 28% une très mauvaise chose. A l’inverse, la réélection d’Emmanuel Macron est une bonne chose pour 45%, dont 31% une assez bonne chose et 14% une très bonne chose.

La sentence est sans équivoque: pour 55% de nos compatriotes, la réélection du sortant est « une mauvaise chose pour la France ».

D’un point de vue social, ce sont les classes populaires qui se montrent les plus critiques: parmi elles, ils sont 65% de répondants à pointer la victoire présidentielle d’Emmanuel Macron comme une « mauvaise chose pour la France ». À l’inverse, les cadres et professions supérieures sont positifs, pour 54% d’entre eux.