Virus, épidémie : est-on suffisamment protégé ?

VIRUS, EPIDEMIE : EST-ON SUFFISAMMENT PROTÉGÉ ?
Notre émission vous plaît ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

SAISON 6 / EPISODE 5

Dans le monde des millions des personnes sont contaminées par des virus et peuvent être contagieuses. SRAS, Grippe A, Chikungunya, Zika, Ebola, et plus récemment le Coronavirus. Ces dernières années le monde fait face à de nouvelles épidémies mondiales.

A l’heure des échanges massifs internationaux, comment lutter contre la propagation mondiale des virus ? Tous les états prennent-ils toutes les précautions nécessaires ? Le Coronavirus effraie le monde : comment en est-on arrivé là ? comment éviter la psychose ? Les états et les médias nous disent ils toute la vérité ?

En 2014, un chercheur japonais fabrique volontairement un virus ultra-virulent, l’homme ne joue-t-il pas avec le feu ? est-il un savant fou ou un visionnaire ? Doit-on vraiment créer des agents infectieux en laboratoire pour mieux les étudier ? Beaucoup de virus sont brevetés ! Entrons dans les coulisses des laboratoires. Comment découvre-t-on un nouveau virus ? De quelle façon fonctionne un virus ? Comment fabrique-t-on un vaccin et sont-ils vraiment efficaces ?

Et enfin, grippe, gastro, doit-on se faire vacciner ? Comment lutter et se protéger correctement afin de minimiser ses chances d’être contaminés ?

VIRUS, EPIDEMIE : Est-on suffisamment protégé ? c’est notre prochaine enquête sur le www.fautquonenparle.fr

Les invités de l’émission virus épidémie :

  • ​Jean-Michel CLAVERIE – Dr en Sciences Professeur et praticien hospitalier émérite au CNRS à Marseille, Vice-Président et cofondateur de la Société Française de Virologie, Spécialiste des virus dans l’environnement
  • Docteur Agathe COLMANT – Vous travaillez dans le groupe de Chantal Abergel directrice du laboratoire de l’IGS Information Génomique et Structurale au CNRS à Marseille
  • Docteur Wilfrid GUARDIGLI – Médecin généraliste à la Seyne sur mer représentant l’Union Régionale des Médecins Libéraux
  • Docteur Claude DURANSEAUD – Praticien hospitalier au sein du pôle SAMU / Urgence de l’hôpital Sainte Musse à Toulon

Les chiffres clés de l’émission virus épidémie :

Peux-tu nous citer quelques virus dans le monde ?

En 2018, on recense 129 espèces de virus impliqués dans des maladies humaines. Le rhume, la grippe, la varicelle, la rougeole, la mononucléose infectieuse sont des exemples de pathologies humaines relativement courantes d’origine virale.

On connaît d’autres exemples plus nocifs comme :

  • EBOLA qui peut tuer dans 25% à 90% des cas, selon les souches du virus, ce alors qu’il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement homologué.
  • La RAGE toujours qui continue à toucher près de 55 000 personnes par an. Transmis par la morsure d’un animal contaminé, il est présent dans la salive, un vaccin existe heureusement.
  • Le virus MARBURG s’avère mortel dans près de 80% des cas, Il entraine des fièvres hémorragiques. Son impact reste toutefois limité car il se transmet difficilement entre humains, nécessitant un contact très rapproché.
  • La DENGUE, grippe tropicale qui contamine plus de 50 millions de personne par an
  • LE VIH, SIDA bien sûr

Pour ne citer que ceux-là.

Si on parlait du degré de contagion des maladies, un humain peut en contaminer combien d’autre ?

Et bien, on peut noter que dans le haut du tableau il y a la rougeole, une personne contamine entre 12 à 18 autres, les oreillons 4 à 7 et le coronavirus lui se situe entre 1,5 et 3 personnes.
Il est à noter qu’a titre de comparaisons le SIDA lui contamine entre 2 et 5 personnes par malade infecté.

Quels sont les pays les mieux préparés à une épidémie ?

Les pays les mieux préparés au monde se trouvent en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest. Les États-Unis ont été désignés comme disposant des mesures et des outils les plus efficaces pour faire face à une épidémie, la France se classe au 11e rang mondial.
Sans surprise, la grande majorité des pays qui manquent de préparation et de moyens pour répondre à une crise de ce type sont situés en Afrique.
Quant à la Chine, qui a mis en place des mesures sans précédent depuis le début de l’épidémie du Coronavirus, son niveau de préparation est jugé correct : le pays se positionne au 51e rang mondial, soit au même niveau que la Slovaquie en Europe.

Parlons de la grippe saisonnière ?

Chaque année, la grippe saisonnière touche 2 à 6 millions de personnes. Des chiffres pour le moment bien supérieur à ceux du Coronavirus !
Elle entraîne des dizaines de milliers de passages aux urgences et fait 10.000 morts en moyenne.
L’hiver dernier en 2019, l’épidémie avait entraîné une mortalité moins élevée que la moyenne des années précédentes, mais malgré tout importante, compte-tenu de sa courte durée, avec environ 8.100 décès estimés pendant les deux mois de phase épidémique.

Parlons de la Gastro maintenant ?

La gastro-entérite est une inflammation de la paroi du tube digestif. Elle est due la plupart du temps à une infection de l’intestin par un virus, moins souvent par une bactérie.
Entre novembre et mars, la gastro-entérite dite hivernale touche de nombreuses personnes. Souvent virale et très contagieuse.
Les norovirus responsables des gastro-entérites, infections très contagieuses courantes, font 219 000 morts par an dans le monde surtout dans les pays les moins développés.
En France on dénombre 21 millions d’épisodes gastro-entérites virales chaque année qui sont à l’origine d’en moyenne 3 millions de consultations en médecine générale.

Live de l’émission virus, épidémie :

Qu’est-ce qu’un virus ?

Les virus sont la forme de vie la plus élémentaire. C’est un minuscule agent infectieux qui ne peut se reproduire qu’à l’intérieur de cellules vivantes. Une fois à l’intérieur d’une cellule, le virus utilise le matériel génétique de la cellule pour fabriquer de nombreuses copies de lui-même. Les nombreuses copies s’échappent ensuite de la cellule et infectent d’autres cellules. Les virus infectent les plantes, les animaux et les humains. Les virus peuvent causer des maladies comme le rhume, la rougeole, la varicelle, le sida et le SRAS. Il existe plus de 100 types de virus qui peuvent causer des infections respiratoires, comme le rhume.

Types de virus et maladies qu’ils provoquent

  • Virus respiratoires – Les virus respiratoires sont le type d’infection le plus courant. Ils peuvent provoquer des maladies légères à graves, voire la mort, chez des personnes de tous âges.
  • Virus diarrhéiques – Les virus diarrhéiques provoquent des diarrhées et des vomissements. Ils sont très fréquents chez les enfants. Ces infections se propagent facilement et peuvent donner lieu à de grandes épidémies.
  • Virus de l’hépatite – Les virus de l’hépatite provoquent une inflammation du foie. Cela conduit à une maladie du foie et à une insuffisance hépatique dans les cas graves. – virus de l’encéphalite – Les virus de l’encéphalite provoquent un gonflement du cerveau. Cela entraîne des lésions cérébrales, une paralysie et parfois la mort.
  • Virus transmis par le sang – Ces virus peuvent infecter le sang et provoquer des maladies comme l’hépatite ou le VIH.
  • Les virus sexuellement transmissibles – Il s’agit de virus qui se transmettent par contact sexuel. Ils comprennent l’herpès et le virus du papillome humain.

Les vaccins et leur importance

Les vaccins contiennent une forme affaiblie ou tuée du virus qui cause une maladie particulière. Lorsqu’un vaccin est injecté dans le corps, il amène le système immunitaire à produire des anticorps pour combattre l’infection. Les vaccins préviennent les maladies chez les personnes vaccinées, et ils empêchent également la propagation de la maladie à d’autres personnes non vaccinées.

Stratégies de prévention des virus

  • Vaccination – La vaccination est le meilleur moyen de prévenir les infections virales. Tous les enfants sont vaccinés contre les maladies infantiles courantes, et certains adultes le sont également.
  • Prévention du contact avec le virus – Se laver souvent les mains avec de l’eau et du savon peut prévenir de nombreuses infections virales. – Isolement – L’isolement est utilisé pour empêcher la propagation de l’infection à d’autres personnes lors d’une infection virale qui pourrait entraîner des complications graves ou mortelles. Il s’agit notamment des personnes atteintes d’un simple rhume, d’une gastro-entérite ou d’une infection de l’appareil reproducteur.
  • Quarantaine – Période d’isolement imposée aux personnes qui ont été en contact étroit avec une personne atteinte d’une maladie contagieuse.
  • Désinfection – Le processus de nettoyage et de destruction des germes sur les objets non vivants. Cela peut se faire avec de l’eau de Javel, du savon ou de l’eau bouillante.

Vaccins

Les vaccins sont une mesure préventive qui permet d’éviter les infections causées par diverses maladies. Afin d’éviter que Zika n’infecte des personnes, l’équipe Santé et sécurité de Facebook effectue des contrôles rigoureux sur les travailleurs qui exécuteront le travail. Après avoir rempli le formulaire en ligne et la section relative à la vaccination, les travailleurs reçoivent un courriel contenant les détails des services de vaccination dont ils peuvent bénéficier.

En cas de contamination

Si les travailleurs se trouvent dans un endroit à haut risque et qu’ils sont susceptibles de contracter le Zika, les agents de sécurité biologique peuvent leur fournir des gants, des blouses et des masques pour éviter toute contamination.

Lavage des mains

Le lavage des mains est la mesure préventive la plus fondamentale contre l’infection. L’entreprise suit la stratégie des 5 S, où S signifie “désinfecter”. Les travailleurs ont pour instruction de se désinfecter les mains avant et après avoir mangé, après être allé aux toilettes, après avoir manipulé des animaux et des insectes, et après avoir touché un patient.

En cas d’épidémie

En cas d’épidémie, les employés peuvent recevoir des masques, des blouses et des gants pour les aider à éviter la contamination.

Antibiotiques

Les antibiotiques sont une mesure préventive qui peut être utilisée contre les infections bactériennes. Les travailleurs reçoivent des antibiotiques s’ils se trouvent dans un endroit à haut risque et sont susceptibles de contracter une infection causée par des bactéries.

Pandémies

Les pandémies sont une crise sanitaire mondiale qui peut être causée par une nouvelle souche d’une maladie infectieuse qui se propage facilement d’une personne à l’autre. Facebook s’est associé à de nombreux abris contre les pandémies qui peuvent fournir des services de santé adéquats à leurs employés en cas de pandémie.

SRAS

Le SRAS est une maladie respiratoire contagieuse causée par un virus qui peut entraîner la mort. Les prestataires de soins de santé ont pour consigne de porter des masques, des gants et des blouses lorsqu’ils traitent des patients infectés par le SRAS.

H1N1

Le virus H1N1 est un type de grippe qui provoque des symptômes tels que la toux et la fièvre. Les prestataires de soins de santé ont pour consigne de porter des masques et des gants lorsqu’ils traitent des patients infectés par le virus H1N1.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale très contagieuse qui provoque de la fièvre et des éruptions cutanées. Les prestataires de soins de santé ont pour consigne de porter des masques et des blouses lorsqu’ils s’occupent de patients infectés par la rougeole.

Les différents types d’épidémies

Une épidémie est la propagation rapide d’une maladie infectieuse dans une population. Les épidémies peuvent toucher de nombreuses personnes en même temps, ou se propager dans de nombreux endroits d’une même zone. Les types d’épidémies comprennent les pandémies, les épidémies et les endémies.

Causes des épidémies

La facilité avec laquelle les infections se propagent peut être due à un certain nombre de facteurs. Les causes des épidémies varient d’une personne à l’autre, et d’un endroit à l’autre. Les raisons typiques d’une épidémie généralisée sont la présence d’un agent pathogène, un système immunitaire faible et de mauvaises conditions d’hygiène.

Comment prévenir et contrôler les épidémies

La meilleure façon de prévenir une épidémie est de vacciner les gens. Les gens doivent éviter d’entrer en contact avec des personnes infectées. Ils doivent également veiller à maintenir la propreté autour d’eux.

Les différentes méthodes de surveillance des épidémies

Les différentes méthodes de surveillance des épidémies sont les suivantes :

  • Surveillance active – Dans ce système, les autorités sanitaires sont alertées par les rapports de maladies qui présentent un profil. – Contrôle des maladies transmissibles – Dans ce système, les autorités sanitaires recherchent activement les cas de maladie.
  • Surveillance passive – Dans ce système, les autorités sanitaires sont alertées par les rapports de décès.
  • Enquête sur les épidémies – Dans ce processus, une équipe d’agents de santé enquête sur les décès et les maladies soudaines dans une zone particulière.
  • Flambées épidémiques dans des lieux particuliers – Dans ce processus, les autorités sanitaires enquêtent sur les morts subites et les maladies dans une zone particulière.
  • Surveillance mondiale – Dans ce système, les autorités sanitaires sont alertées par les rapports de maladies qui présentent un certain profil.

Comment se préparer et réagir à une épidémie ?

  • Créez un plan pour les employés et l’entreprise qui comprend des directives sur la façon d’empêcher la propagation d’une épidémie.
  • Partagez le plan avec tous les employés et faites leur savoir ce qu’ils peuvent faire pour empêcher la propagation d’une épidémie.
  • Fournissez des soins de santé adéquats à tous les employés, en particulier à ceux qui sont susceptibles de contracter la maladie.
  • Soyez prêt à faire face à une épidémie. Tenez-vous au courant des dernières nouvelles sur les épidémies et mettez en place un plan.

Conclusion

Les virus sont la forme de vie la plus élémentaire. Il s’agit d’un minuscule agent infectieux qui ne peut se reproduire qu’à l’intérieur de cellules vivantes. Une fois à l’intérieur d’une cellule, le virus utilise le matériel génétique de la cellule pour fabriquer de nombreuses copies de lui-même. Les nombreuses copies s’échappent ensuite de la cellule et infectent d’autres cellules. Les virus infectent les plantes, les animaux et les humains. Les virus peuvent causer des maladies comme le rhume, la rougeole, la varicelle, le sida et le SRAS. Il existe plus d’une centaine de types de virus.