Une déclaration choc de la bouche d’un Président ! Emmanuel Macron ce soir dit : “Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie.”

CREDIT : Capture Youtube – Vœux aux Français 31 décembre 2021

Le chef de l’Etat répondait à une question d’une lectrice du Parisien soulignant que les non-vaccinés “occupent à 85% les réanimations”, ce qui entraîne un report des opérations. Cette remarque “est le meilleur argument” pour la stratégie du gouvernement, relève le président, soulignant qu’“en démocratie, le pire ennemi c’est le mensonge et la bêtise”.

“Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale. D’ailleurs, la quasi-totalité des gens, plus de 90 %, y ont adhéré. C’est une toute petite minorité qui est réfractaire. Celle-là, comment on la réduit ? On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l’emmerdant encore davantage.

Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie. Je ne vais pas les mettre en prison, je ne vais pas les vacciner de force. Et donc, il faut leur dire : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restau, vous ne pourrez plus prendre un canon, vous ne pourrez plus aller boire un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre, vous ne pourrez plus aller au ciné…”

« Cela va maintenant coûter plus cher et être plus contraignant pour ceux qui ne veulent toujours pas se faire vacciner », enchaîne le président de la République, citant la mise en application prochaine du pass vaccinal.

Mais alors pourquoi ne pas rendre tout simplement la vaccination obligatoire, lui demande, un des lecteurs de nos confrères du Parisien  ?

Réponse du Président de la République :

“Faisons l’hypothèse : si demain je dis pour tous les adultes, il faut être vacciné. Comment on le contrôle et quelle est la sanction ? C’est ça, le vrai sujet. Je vais forcer des gens à aller se faire vacciner ? Les emprisonner et puis les vacciner ? Vous allez me dire : vous êtes quelqu’un de bizarre vous… On ne fera pas ça. Leur mettre des amendes ? Si j’ai des gens très modestes qui ne sont pas vaccinés, je vais leur mettre 1 000 euros, 2 000 euros, d’amende ?”