Le Danemark fut en septembre l’un des rares pays à lever la quasi totalité des restrictions sanitaires après avoir réussi à empêcher une nouvelle vague épidémique au printemps et en été grâce aux mesures de confinement en vigueur depuis les fêtes de fin d’année 2020.

CREDIT : Pixabay

Le gouvernement danois a annoncé ce lundi qu’il prévoyait de rétablir l’utilisation du pass sanitaire pour des lieux comme les restaurants et les bars afin de faire face à la résurgence de l’épidémie de coronavirus.

Après presque deux mois sans restriction, le Danemark va réintroduire le passe sanitaire à cause de la forte remontée du nombre de cas de Covid-19, a annoncé lundi la première ministre. «La Commission sur les épidémies a recommandé au gouvernement de classer le coronavirus comme une “maladie menaçante pour la société” et de réimposer le coronapasse. Le gouvernement va suivre cette recommandation», a indiqué Mette Frederiksen lors d’une conférence de presse. Un projet de loi va être présenté mardi devant le Parlement. En fin de semaine dernière, les autorités sanitaires avaient alerté d’un risque de voir les hôpitaux du pays «surchargés» à cause du «risque de Covid-19, de grippe et d’autres maladies infectieuses».

Mais alors que le nombre quotidien de nouvelles infections dépassait à peine la barre des 200 mi-septembre, plus de 2.000 cas ont en moyenne été recensés quotidiennement ces derniers jours dans le pays.
Par ailleurs, le pourcentage de tests de dépistage positifs a presque doublé entre mi-septembre et fin octobre, pour s’établir à 2,3%.
S’exprimant lors d’un point de presse télévisé, le ministre de la Santé, Magnus Heunicke, a déclaré que “plusieurs pays européens sont désormais au cœur d’une quatrième vague du coronavirus. Au Danemark nous allons vers une troisième vague”.
La proposition du gouvernement doit désormais être approuvée par le Parlement.