Le gouvernement néo-zélandais s’est fixé il y a dix ans l’objectif d’atteindre moins de 5 % de fumeurs quotidiens d’ici 2025. Pour l’atteindre, il se prépare à élever progressivement l’âge légal pour acheter du tabac.

CREDIT  : Pixabay

Le pays a annoncé un plan visant à élever progressivement l’âge auquel le tabac peut être acheté, une “première mondiale” qui vise à long terme à interdire la vente de tabac.

Actuellement, la règlementation en vigueur interdit aux Néo-Zélandais de moins de 18 ans d’acheter du tabac et à compter de 2027, cet âge limite augmentera d’un an tous les ans, a indiqué la ministre de la Santé Ayesha Verrall.

En parallèle, le gouvernement néozélandais a déclaré son intention d’adopter une seconde loi visant cette fois à restreindre le nombre de points de vente de tabac et n’autoriser que les produits contenant un faible taux de nicotine, afin de diminuer le risque de dépendance. L’exécutif n’a pas mentionné le vapotage, pourtant en vogue chez les jeunes néo-zélandais.