Selon la procureure de Versailles, Maryvonne Caillibotte, il n’y a pas assez d’éléments contre Aminata Diallo pour permettre son déferrement devant un juge et des poursuites judiciaires.

CREDIT : AMERICA / Getty Images via AFP

Aminata Diallo, milieu de terrain du Paris Saint-Germain et de l’équipe de France, a été arrêtée, ce mercredi 10 novembre, au petit matin à son domicile à Marly-le-Roi (Yvelines) par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire de Versailles. La raison ? Elle est entendue à propos de la récente agression en pleine rue de l’une de ses coéquipières, Kheira Hamraoui jouant au même poste.

L’enquête se poursuit. La garde à vue de la joueuse du PSG Aminata Diallo, entendue par la police depuis mercredi après l’agression de sa coéquipière Kheira Hamraoui, a été levée ce jeudi en fin d’après-midi, a annoncé la procureure de Versailles. La garde à vue d’un ami d’Aminata Diallo, incarcéré à Lyon et entendu dans cette affaire, a également été levée a indiqué la procureure Maryvonne Caillibotte.

 À ce stade, aucune charge retenue contre eux dans le cadre de l’enquête ouverte pour violences volontaires en réunion, avec arme et préméditation après l’agression d’une autre joueuse du club, Kheira Hamraoui, jeudi dernier près de Chatou (Yvelines).

“Il n’y a pas assez d’éléments contre Aminata Diallo pour permettre son déferrement devant un juge et des poursuites judiciaires”, explique la procureure de Versailles, Maryvonne Caillibotte, à France Bleu Paris.

Jeudi dernier, après une soirée organisée par le PSG, Aminata Diallo avait raccompagné Kheira Hamraoui chez elle en voiture. Sur la route, cette dernière avait été extraite du véhicule par deux individus qui l’ont notamment frappée à coups de barre de fer sur les jambes. Aminata Diallo avait elle été ceinturée par les agresseurs. Blessée, Kheira Hamraoui n’avait pas pu jouer mardi contre le Real Madrid en Ligue des Champions. C’est Aminata Diallo, qui évolue au même poste qu’elle, qui avait donc été titularisée à sa place.