Affaire Adrien Quatennens qui est soupçonné de violences conjugales

Il a reconnu avoir perpétré des violences envers sa femme en réaction à une annonce de divorce. Il s’est mis en  retrait du parti la France Insoumise.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Adrien Quatennens – CREDIT : Wikimedia Common

Ils ont passé plus de 13 ans ensemble, mariés depuis 2014, lui et sa futur ex-femme Céline ont eu une fille en 2019. Dans un communiqué , il explique sa réaction dans un contexte d’agressivité mutuelle entre elle et lui.

L’annonce de la rupture a été faite au retour de vacances cet été. C’est une série de disputes qui ont abouties à la pose d’une main courante par sa femme.

Jean-Luc Mélenchon est un des premiers à avoir réagi. Il parle de malveillance policière, de voyeurisme médiatique. Il lui dit sa confiance et son affection.
Réactions dans la foulée des annonces de Jean-Luc Mélenchon, La présidente de la Fondation des femmes dit que ce n’est pas un conflit mais des violences dont on parle.

Sandrine Rousseau de la Nupes rajoute que les violences physiques prennent de nombreux visages (prendre le téléphone portable de l’autre, pour faire référence à la déclaration d’Adrien Quatennens).

Raquel Garrido dit que France Info, qu’elle n’a jamais vu un homme politique faire transparence totales sur les faits de violences conjugales.

Suite à cela, pour caler le jeu, Jean-Luc Mélenchon précise qu’une gifle n’est de toute façon pas acceptable dans tous les cas.