Inflation : un pic attendu au printemps 2023

Tout va encore fortement augmenter partout dans les prochains mois, l’inflation devrait connaître un pic entre avril et juin.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
inflation argent billets de banque

L’inflation pourrait atteindre son sommet entre avril et juin 2023  – CREDIT : Faut qu’on en parle !

Avec la forte hausse des matières premières, une explosion des prix de l‘énergie, c’est un véritable raz de marée, façon tsunami qui nous attend dans les prochains mois.
Les salaires ayant aussi augmentés dans la plupart des entreprises pour beaucoup de Français, il va falloir qu’elles se rattrapent via une hausse significative de leur prix. Le hausse des prix en 2022 était historique, et ce n’est pas fini pour 2023. L’inflation devrait connaitre son pic entre avril et juin 2023. Un sommet est attendu pour répercuter les hausses.

Michel-Edouard Leclerc l’a annoncé dans le JDD. C’est une situation très préoccupante pour bon nombre de Français, car oui si les salaires ont augmenté en ce début d’année, ils n’ont pas augmenté suffisamment pour couvrir cette inflation.

Le patron des supermarchés Leclerc dit que la hausse a atteint 12% en moyenne dans les rayons et que cela va continuer. Au niveau global, c’est 5,2% selon l’Insee tout confondu en 2022, alors qu’en 2021 c’était 1,6%.

“Nous savons trois à quatre mois à l’avance comment les prix vont évoluer à travers nos centrales d’achat” dit Michel-Edouard Leclerc

Il a clairement la vision de ce qui va se passer au printemps prochain. Ce n’est pas bon signe pour notre portefeuille… Les prix pourraient encore augmenter de 15 à 30% car c’est ce que les industriels réclament pour couvrir leur charges de plus en plus lourdes à supporter pour eux.

Chez Lidl, on annonce même des hausses qui risques d’être entre 30 et 50% en fonction des produits dans les prochains mois. Avec 12% déjà depuis le début de la crise, toit le monde le ressent à la caisse du supermarché. Les produits laitiers ont augmenté de 17%, la viande 14%.