L’été 2022 a été le deuxième le plus chaud dans l’histoire de la France

Après celui de 2003, c’est bien l’été 2022 qui a été le deuxième le plus chaud. Par ailleurs,  7 français sur 10 ont peur d’être touchés par un évènement climatique.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Le soleil règne en maître dans un ciel bleu – Crédit : Faut qu’on en parle !

La ministre de la transition écologique, Anne Pannier-Runacher l’a dit sur l’antenne de nos confères de France Inter cette semaine.
Les experts sont clairs sur le sujet : cet été 2022 sera très probablement le plus frais des 20 prochaines années et il va falloir s’y habituer ! Dans 20 ans nous voudrons tous revenir à un été aussi « frais » que celui de 2022 !

En effet, cet été 2022 a été le précurseur de ce que nous réserve les prochains été en France et en Europe. Sécheresse à répétition, vagues de chaleur, orages violents et inondations. Ce sont toutes les conséquences du réchauffement climatique que nous redoutions. Cela devient concret maintenant comme l’avait prévu la plupart des scientifiques du monde.

L’été météorologique 2022 (1er juin au 31 août) se clos donc avec un excédent de température de 2,3° au dessus des normales météorologiques de 1991 à 2020. L’été 2003, lui a été marqué par +2,7° au dessus des normales, nous en sommes très proches. La différence est du par l’intensité du pic d’août 2003 qui a été plus forte mais il y a eu moins de journées chaudes au total. Ce qui marque l’été 2022 c’est cette sensation que depuis début juin, les journées de chaleurs ne s’arrêtent pas.

Tout le territoire Français est touché, c’est une sécheresse généralisé qui s’est installé, très peu de pluie durant cette période.

Cet été a été long, difficile et éprouvant pour beaucoup de Français. Nous nous rappelons tous des incendies à répétition qui s’amplifient durant la période estivale.

Il va falloir maintenant composer avec les épisodes très probablement violent de pluies qui vont s’abattre en France et plus particulièrement sur les régions méditerranéenne.

Un nouvel épisode est prévu dès ce vendredi 2 septembre dans la nuit à surveiller particulièrement autour du golf du lion, vers les Cévennes avec des risques fort d’inondations.