Océane, étudiante de 21 ans se suicide après un viol

Le 4 juin dernier, une jeune femme, Océane, s’est suicidé après avoir subit un viol. Ses parents dénoncent une justice « trop lente ».

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Illustration – CREDIT : Pixabay

Son post sur les réseaux sociaux a provoqué de vives émotions. Le père d’Océane a lancé « son coup de gueule sur la justice française ». Cette jeune étudiante de 21 ans, s’est donné la mort le 4 juin dernier après avoir ingurgité une cinquantaine de médicament. Elle venait d’informer ses parents sur un viol qu’elle avait subit.

« Si l’enquête était allée plus vite, on aurait pu éviter son suicide. » dénonce Yvan, le père. A l’heure actuelle, l’enquête est au point mort. Les analyses des cheveux n’ont pas été délivrées. Le violeur présumé est toujours en liberté et n’a pas encore été auditionné.

Le procureur de Besançon vient d’annoncer qu’il se dessaisissait de l’enquête pour la confier au parquet de Dijon… Ce qu’il va encore retarder l’enquête !

Affaire à suivre…